Autres choses

Les Artisans Vignerons de Bourgogne du Sud (lire la charte)

fermer

« Les Artisans Vignerons de Bourgogne du Sud » est une association créée en Janvier 2004 par quatorze vignerons de la région de Mâcon. Elle a pour but la promotion et le développement des vins du Mâconnais produits dans le respect d’une agriculture durable et de la diversité des terroirs.

Nous nous connaissons pour la plupart d’entre nous depuis plusieurs années, et c’est tout naturellement que nous nous sommes retrouvés pour adhérer au Groupement d’Etude et de Suivi des Terroirs (G.E.S.T.), une association créée en Côte d’Or en 1995 et étendue au Mâconnais en 2000. Nous étions tous conscients de l’importance du sol dans la production d’un vin de terroir et de qualité, et le travail au sein du G.E.S.T. nous a fait comprendre la nécessité de réfléchir à une gestion organique et culturale de nos sols pour en assurer leur pérennité.

Le sol joue un rôle fondamental de régulation des éléments nécessaires à la nutrition de la plante. Un sol en bon fonctionnement est en mesure de tempérer les variations climatiques, pour permettre à la plante de s’alimenter de façon régulière et atteindre ainsi la maturité optimale du raisin. Notre gestion organique des sols se fonde sur une connaissance spécifique de chaque parcelle et prend en compte leur géologie, leur pédologie et leur état dynamique, pour apporter les réponses les plus adéquates à chaque situation.

Le Mâconnais est constitué d’une multitude de situations très variées propices à la culture du Chardonnay, du Gamay et du Pinot Noir. Du nord au sud de notre région se succèdent des séries très différentes de sols et sous-sols, d’orientations et de paysages. Toutes peuvent être à l’origine de vins qui font partie de la même appellation mais qui ont des caractéristiques bien spécifiques, que nous avons décidées d’exploiter et d’exprimer de façon fidèle et sincère.

Nous nous sommes rencontrés autour de nos « formations quaternaires d’âge indéterminé » : conglomérats calcaires, couches argileuses, limons fins ou horizons granitiques. La visite de profils racinaires creusés dans nos parcelles de vigne nous a fait prendre conscience que la connaissance et la culture de nos sols sont la seule voie pour produire des vins naturels et capables d’exprimer tout le potentiel des terroirs qui les caractérisent.

Bourgogne rouge, Beaujolais-Villages, Moulin-à-Vent, Mâcon-Villages, Mâcon-Chaintré, Mâcon-Cruzille, Mâcon-La Roche Vineuse, Mâcon-Milly-Lamartine, Pouilly-Fuissé, Pouilly-Vinzelles, Saint-Véran, Viré-Clessé : chacun de nous est différent par les appellations qu’il produit ainsi que par son parcours individuel, mais nous avons tous en commun un très grand respect pour la valeur des vins que nous vinifions, pour les vignes que nous cultivons et pour les sols qui en sont le support. 

Certains d’entre nous font partie de familles de vignerons depuis plusieurs générations, d’autres proviennent d’origines différentes et ont tout fait pour pouvoir exercer ce métier dont ils rêvaient, d’autres encore ont décidé de venir retrouver un patrimoine familial qui somnolait depuis longtemps. La décision de se réunir en une association vient aussi du plaisir que nous avons à nous retrouver, de la complicité qui existe entre nous et de l’aspect convivial de nos relations, que nous tenons à conserver. De plus, notre association se veut ouverte et dynamique, et nous souhaitons que nos initiatives (dégustations, mais aussi visites et rencontres) puissent se faire en collaboration avec tous les organismes compétents de notre région.

Nous travaillons dans le même sens et dans le même but, et nous accordons la même importance à certains aspects de notre métier que nous considérons comme fondamentaux. Le sol a été notre catalyseur, mais nous avons tous une pratique de protection phytosanitaire orientée vers le plus grand respect de l’environnement et vers la préservation de la diversité de l’écosystème. Nous sommes tous d’accord pour poursuivre la pratique des vendanges manuelles, par respect du raisin et de la valeur symbolique et sociale que les vendanges ont dans notre culture. Nous recherchons tous et chaque année la maturité optimale, et nous sommes prêts à prendre des risques considérables pour l’atteindre.

Néanmoins, tout cela n’exclut pas les nombreuses différences qui existent entre nos diverses personnalités, qui se reflètent dans nos méthodes de travail et dans les choix de chacun. Recherche de la surmaturité, utilisation du bois, longueur de l’élevage sont des exemples de pratiques que chacun de nous envisage de façon différente, ce qui nous semble absolument naturel.

Nous sommes fiers et conscients de la chance de pouvoir exercer ce métier, mais aussi de notre rôle de « conservateurs » d’un patrimoine unique de paysages, de culture et de plaisir. Nous en  avons la responsabilité vis-à-vis de nos contemporains et de ceux qui vont nous succéder.

Nos choix de production tiennent compte de tout cela, et la dimension artisanale de nos domaines nous permet d’être présents et garants de toutes les opérations de culture et vinification.

Les Artisans Vignerons de Bourgogne du Sud, le 19 Mars 2004

Galerie

Accueil - hiver Accueil II - hiver Le pays - hiver Le pays II - hiver Le pays III - hiver Accueil - printemps Le pays I - printemps Le pays II - printemps Le pays III - printemps Accueil - vendanges Accueil II - vendanges Le pays I - vendanges Le pays II - vendanges Le pays III - vendanges Les vendanges - II Les vendanges - III Les vendanges - IV Les vendanges - V Les vendanges - VI Les vendanges - VII vendanges à la hotte vendanges à la hotte, Dominique Cornin Dominique et ses vendangeurs l'équipe de vendangeurs Les vendanges - VI le repas des vendangeurs remorque et sauterelle pressoir, sauterelle et remorque Papi, Pedro, Dominique, pressoir, sauterelle et remorque Papi, Pedro à la sauterelle Dominique au tri du raisin Les hommes - Dominique Cornin I Les hommes - Dominique Cornin II Les hommes - Dominique Cornin II Les hommes - Romain Cornin I Les hommes - Romain Cornin II Les hommes - Romain Cornin III Un cheval : Coccinelle I Un cheval : Coccinelle II Les hommes : Yannick Un cheval : Coccinelle III Ortie Prêle Le travail : la charpente Le travail : le vin Le vin : beaujolais blanc Le vin : Mâcon-Chaintré, Mâcon-Chânes Le vin : Saint-Véran Le vin : Pouilly-Fuissé Le vin : Clos Reyssié Le vin : Les Chevrières
chargement

Chargement...